097 024 6000

Digitalisation


Les entreprises évoluent désormais dans un monde profondément digital.

Internet ne se limite plus, depuis déjà 15 ans à des portails d’information ou de la recherche.

Un certain nombre d’étapes et de questions essentielles à se poser demeure.


1. Une direction convaincue :

Aucune manœuvre d’ampleur au sein de grandes entreprises, telle que la prise en compte renforcée, dans la stratégie globale, des enjeux digitaux, ne peut se faire sans l’adhésion préalable de la direction. Cette adhésion nécessite nécessairement en amont une sensibilisation forte au Digital du Top Management.


2. Connaître la maturité digitale de votre entreprise :

Alors que vous travaillez peut-être au sein d’un département digital, il est devenu de plus en plus complexe au sein d’une même entreprise d’avoir une vision claire et objective sur ce que le digital apporte concrètement aux différents métiers et quel est le stade de maturité des démarches actuellement menées. Les collaborateurs changent, les équipes bougent, les prestataires se multiplient : pas facile de s’y retrouver mais néanmoins indispensable pour pouvoir déterminer clairement les priorités et les freins éventuels. Bien souvent, quand bien même l’entreprise se montre fortement active sur Internet et le mobile, la compétence digitale de l’entreprise est externalisée.


3. Revoir sa structure / son organisation ?

C’est bien souvent la question centrale à laquelle les entreprises essaient de répondre lorsqu’elles pensent Entreprise Numérique. Faut-il faire le choix de créer une direction forte du Digital ? Faut il des experts digitaux intégrés aux départements métiers ? Faut-il « filialiser » le digital pour gagner en souplesse et sortir de freins hiérarchiques trop forts ?… Resophone Group propose un audit précis et complet englobant les réflexions organisationnelles, managériales et autour des compétences et dispositifs.


4. Pensez usages clients avant de penser outil :

Une grande majorité des entreprises qui se disent aujourd’hui « digitales » ou dans un processus fort de « digitalisation » se trompent de bataille pensant que la multiplication des dispositifs sur tous les réseaux sociaux ou la contractualisation avec tous les éditeurs et prestataires à la mode feront d’elles des entreprises digitales. Si les réflexions menées doivent nécessairement aboutir sur l’action et des dispositifs, ces dispositifs ne doivent pas être un objectif en soi. La question centrale est clairement de savoir si la digitalisation de l’entreprise correspond (ou pas) aux usages actuels des cibles visées et quelles sont les priorités opérationnelles à mener.


5. Une évolution plutôt qu’une révolution :

Une révolution signifie le passage brutal d’un état à un autre état. Or, quelque soit la réactivité dont doivent faire preuve les entreprises, il s’agit plus d’une évolution qu’une révolution. La notion d’évolution sous-entend également un mouvement sans fin puisque c’est bien cela qu’il s’agit. Croire qu’en enfermant pendant une journée des collaborateurs pour les former au digital, que l’on est tranquille pour les prochaines années est un autre mythe. Le digital est en évolution constante et votre entreprise doit suivre ce même mode. Le digital n’est pas un savoir acquis ou inné mais un processus auto-apprenant : plus on pratique, plus on devient adepte, plus il faut savoir se tenir à jour pour bien faire le tri entre la micro-tendance éphémère qui n’apporte rien et la vraie évolution à comprendre et intégrer.

Resophone Group s’attache a bien comprendre vos enjeux pour bâtir une réelle stratégie de digitalisation de votre organisation.